Fin de service pour l’homme orchestre | Christian Biache

Au CFA de Metz, autour de Christian Biache, ils étaient presque tous là. Sa famille, des collègues, des chefs d’établissements hôteliers, sa hiérarchie, les professionnels de métiers de bouche, dont plusieurs chefs étoilés, responsables d’entreprise, deux Meilleurs Ouvriers de France, les parrains des différentes sections du Lycée Simon Lazard, ses amis, et des élèves.

 

Pour sa fin de carrière, le chef des travaux est sorti par la grande porte. en fédérant une ultime fois tous ceux qui l’ont accompagné dans ses passionnantes fonctions.

 

Énergique et perfectionniste.

Originaire de Bitche, le retraité est tombé dans la marmite et le métier dès son plus jeune âge. A 3 ans au carnaval il se déguisais déjà en cuisinier. Il le sera avant de devenir professeur, puis chef de travaux en 1993 à la section Charles Hermann ou il sera au four et au moulin de 1987 jusqu’à sa retraite. Dans cette seconde maison il va exceller en devenant l’homme orchestre. Son charisme, son énergie, sont tallent d’organisateur, son caractère affirmé, son stress contagieux, en feront un pédagogue exigeant, humain et respecté.

 

Arborant son légendaire nœud papillon, il n’hésitait pas à élever la voix ou à taper dans les mains pour imprimer la cadence. Tracer une ligne, imposer ses règles, et transmettre des valeurs. Sa seule priorité, mettre l’élève au cœur de la formation.

C’est en 1976 que Christian Biache à rencontré Jean Thiss. Par des regroupements académiques au lycée hôtelier de Metz. Tous deux ont monté leur section hôtelière à la même époque, l’un à Sarreguemines, l’autre à Metz. Leur collaboration à été étroite, à la fois dans le monde professionnel et dans leur amitié.

 

En 20 ans la section hôtelière n’a cessée d’innover, d’aller vers le monde, de collaborer avec les professionnels de tous horizons culinaires. Le Lycée Simon Lazard est devenu grâce à Christian Biache, une des portes sur l’emploi. Il a su créer une osmose entre lycée et professionnels, en grande partie grâce au parrainage de chacun des élèves. Cette expérience originale et peut-être unique dans l’exogame ou Christian Biache à été un des rares à exceller dans le rapprochement entre professionnel et apprenti. Chaque jeune à bénéficié du soutien d’un professionnel qui lui a partagé son expérience et ses exigences, qui lui à inculqué des valeurs fondamentales du métier, et le succès fut au rendez-vous ! Les chefs les plus prestigieux se sont succédés et investis personnellement. Et tout cela, grâce au financement et à la présence de fournisseurs, support essentiel à la réussite des cérémonies de parrainage de chacun des élèves.

 

Si la section hôtelière à beaucoup reçu, elle à su aussi beaucoup donner. A un rythme soutenu, elle à organisé des stages de démonstration et de formation qui ont recouru aux Meilleurs Ouvriers de France. Véritables stras de la gastronomie et de la pâtisserie. Rendez-vous quasi incontournable, ces manifestations ont mobilisées amateurs éclairés et professionnels consciencieux. Entre monde scolaire et celui de l’entreprise et né une symbiose dynamique qui constitue un modèle pédagogique.

 

La section hôtelière du Lycée Simon Lazard est donc devenue l’un des meilleurs vecteur du rayonnement gastronomique, pédagogique et culturel. Avec des taux de réussite aux examens proches 90% des élèves du Simon Lazard, nul doute que les actions de Christian Biache ont générées une relève des métiers de la restaurations et de l’hôtellerie.

 

Complicité et passion.

Toute sa carrière, Christian Biache à développé des partenariats, instauré le parrainage école-entreprises, piloté l’extension et la réorganisation des ateliers et locaux professionnels, organisé des foires expositions, le Salon des Gourmandises à Bitche et les Semaines du Goût, fait venir 28 Meilleurs Ouvriers de France, ouvre le Lycée à l’international, été l’un des 3 fondateurs de la soirée Noël de Joie.

 

D’éternels apprentis.

Dans une intervention subtile, humoristique, et émouvante le virevoltant Christian Biache à adressé beaucoup de mercis pour n’oublier personne. Il aura une pensée forte pour ses proches, pour Gilbert Cornu, son ami de 34 ans et tous les élèves qu’il à pu encadrer. Il remerciera tous ces partenaires financiers, M. Masseret, président de la Région Lorraine et saluera la présence de Mme Duflot témoin d’excellence de leur collaboration, M. Lett, député Maire de l’Arrondissement de Sarreguemines, qui chaque année à choisi de bouder l’Assemblée Nationale afin d’être présent à chaque invitation du Lycée Simon Lazard. Il se dira touché aussi du soutien que lui à témoigné sa hiérarchie, depuis la maladie qu’il à contracté en septembre 2010.

 

Émotion et reconnaissance ont marqués le départ à la retraite de Christian Biache, Chef des Travaux de la section Hôtelière du Lycée Simon Lazard de Sarreguemines. Son parcours lui vaux d’être nommé Chevalier des Palmes Académiques.

 

L’heure de la fin du service à sonnée, désormais, Carpe Diem.

 

D’après l’article de Fabien Siegwart pour Le Républicain Lorrain.
Images : TV Cristal Mirabelle TV – Giangreco Agency.
Réalisation et Voix off : David Giangreco




COMMENTEZ & PARTAGEZ !

commentaire(s)